Peindre un mur en parpaing repose sur le bon choix de la peinture. Non seulement ça, mais il faut également appliquer les bonnes techniques. Pour améliorer l’esthétique de votre maison, vous pouvez opter pour la peinture sur les parpaings. Cela peut être réalisable en choisissant de bons outils et des peintures de qualité adaptables à votre surface d’application : soit en extérieur ou en intérieur. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez ce qui suit.

Quelle peinture pour peindre un mur en parpaing ?

Qu’il s’agisse d’extérieur ou d’intérieur, les murs en parpaing sont distingués pour être très porteurs. Des trous microscopiques sont créés à cause de leur texture irrégulière et granuleuse, pour obtenir donc un bon résultat, il faut passer et repasser plusieurs fois.

Pour appliquer les parpaings correctement, on doit choisir une peinture de mur ultra couvrante pour le béton. Cela permet d’éviter le passage par des dizaines de couches. Les pots de peinture contiennent les indications dans les mentions des supports adaptés.

Pour les parpaings extérieurs, une spécificité de plus : la peinture choisie doit être vraiment résistante pour tolérer les intempéries comme :

  • Le vent ;
  • La pluie ;
  • Les UV.

Ce type de peinture est fabriqué spécialement pour un usage extérieur. La peinture pour façade peut être adaptée avec toutes les conditions. L’idée de la peinture est basée principalement sur l’emplacement de vos parpaings.

Donc pour peindre un mur extérieur, choisissez une peinture résistante aux intempéries. Pour une peinture en intérieur, choisissez une peinture de plafond ou de façade.

Les préparations avant de peindre un mur en en parpaing

Pour réussir la peinture d’un mur, il faut avoir le bon support. Les murs en extérieur peuvent être sales, la végétation peut aussi envahir les murs en extérieur. Dans ce cas, vous devez enlever les feuilles et les racines pour passer au recouvrement.

Vous devez nettoyer les murs en parpaing pour la facilité de l’accroche de la peinture et pour l’amélioration de sa durabilité. Pour faciliter le processus en extérieur, vous pouvez opter pour un nettoyeur haute pression, vous devez le laisser sécher par la suite.

On doit reboucher les fissures et les trous comme une deuxième étape. Cela peut être effectué à travers un enduit adapté, ce qui peut aussi améliorer la durabilité. Si des aspérités subsistent, vous pouvez poncer le mur.

Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle est recommandée : mettre une sous-couche d’accroche qui permet de saturer l’espace en parpaing. Cela permet de diminuer le nombre de couches de peinture. La tenue de la peinture peut être aussi optimisée grâce à l’application de cette dernière.