Les poissons sont des animaux qui sont extrêmement fragiles. Ils détestent que l’on touche à leur environnement et ont beaucoup de mal à s’acclimater en cas de changement. Un déménagement peu donc s’avérer particulièrement éprouvant pour eux et déménager un aquarium ne s’improvise pas.

La préparation du déménagement

Aussi, lorsqu’on envisage de déménager un aquarium, il convient de s’y prendre bien à l’avance pour être certain de ne pas avoir de mauvaise surprise. Bien entendu, nous ne parlons pas là d’un bocal avec un poisson rouge, mais d’un véritable aquarium, qui puisse contenir plusieurs dizaines, voire centaines de litres et qui contient un certain nombre de poissons de races différentes. Un déménagement ne peut ainsi se passer d’une bonne préparation et un certain nombre de choses sont à se procurer avant de prévoir de déménager un aquarium d’eau de mer ou d’eau douce.

Le matériel à se procurer

Il faut en tout premier lieu acquérir un nombre suffisant de boîtes spécialement adaptées au transport de poissons et ce n’est pas le cas des sacs de congélation. En effet ces derniers ne sont absolument pas adaptés au transport des êtres vivants. Leur utilisation risque surtout de perturber les animaux et de les décontenancer. Or, leur survie en dépend.
Ainsi, une boîte solide et aérée qui ne se déforme pas est nécessaire. De plus, ce matériel est équipé de trous dans le couvercle qui permettent à l’air de passer. Ensuite il faut s’assurer d’avoir suffisamment de bidons ou de jerricans pour pouvoir stocker l’eau de l’aquarium et la transporter. D’autre part, il est nécessaire de prévoir des comprimés d’oxygène dans le cas d’un long trajet.
En effet, il faut pouvoir ravitailler les poissons pour leur permettre de survivre sur une longue distance. Bien entendu, il ne faut pas oublier d’acquérir des épuisettes au cas où vous n’en disposeriez pas. Ces dernières vous serviront, le moment venu, à attraper vos amis aquatiques pour les déposer délicatement et avec le moins de stress possible dans leurs locaux provisoires. Une pompe à siphonner sera également la bienvenue.

Les 48 heures préalables au grand départ

Il est souhaitable de stocker des jerricans d’eau à température ambiante dans le nouveau logement. Cette précaution permettra de rajuster le contenu de l’aquarium lors de sa remise en service. Enfin, durant les 48 heures avant le déménagement il est souhaitable de cesser de nourrir les poissons. Ces derniers peuvent en effet très bien survivre au fait de ne pas manger pendant deux ou trois jours. Cela leur évitera de déféquer dans les contenants dans lesquels ils seront transportés et ainsi de troubler l’eau.

Le jour du déménagement

Le jour « J » enfin arrivé, il convient en tout premier de débrancher l’intégralité de l’équipement électrique. Ensuite, il faut attraper les poissons avec des épuisettes pour les déposer en douceur dans les boîtes dans lesquelles on aura pris soin de mettre le nécessaire pour que les poissons s’y sentent bien. Ensuite, avec l’aide d’une pompe à siphonner, il faudra transvaser les deux tiers de l’eau de l’aquarium dans les bidons. Il ne reste plus qu’à couvrir l’aquarium de la façon la plus étanche possible dès lors qu’il y reste un tiers de l’eau. Une fois ces opérations terminées, il faut bien entourer l’aquarium de papier bulle afin de lui éviter tout choc susceptible de fêler le verre. Il faudra aussi veiller à ce que l’aquarium reste bien à sa place pendant le transport. L’idéal est de trouver des blocs en polystyrène qui permettrait de le bloquer en toute sécurité. Il serait également souhaitable de ne rien poser sur l’aquarium pendant le voyage.

Les opérations de transport

Il faut en tout premier signaler que les transporteurs habituels ne sont pas habilités à assurer le transport d’animaux vivants. Il vous appartient ainsi de vous charger vous-même du déménagement de vos poissons. Il faudra ainsi éviter toute conduite sportive pour que les animaux ne soient pas secoués dans leurs contenants. Inutile de dire qu’il faudra prendre les comprimés d’oxygène dans la voiture et non les laisser dans le camion. D’autre part, en cas de pause pour la nuit, il faut éviter de laisser les poissons dans le coffre. Ils ne survivraient pas à une chute de température. Aussi, si la distance est très longue, il faudra veiller à ce que les boites contenant les poissons puissent être aisément transportables pour les emporter dans la chambre de l’hôtel si une nuitée y est prévue.

À l’arrivée

Dès l’arrivée dans le nouveau logement, il convient en tout premier lieu de positionner l’aquarium à l’endroit où il sera définitivement placé. Il faudra remettre plantes et décorations et rajouter l’eau prévue pour remettre le lieu de vie de vos poissons dans son état initial. Enfin, vous pouvez inviter vos petits protégés à rejoindre leur milieu habituel. Si toutes ces précautions ont été prises, vos amis ne devraient pas avoir été trop perturbés par leur voyage.

Et les assurances

En principe l’assurance de votre déménageur entre en jeu en cas de casse. Néanmoins, vous pouvez toujours faire assurer votre aquarium à part, si sa valeur le justifie. Par contre, pour les poissons, tant qu’ils n’ont pas de valeur marchande suffisante, il n’est pas possible de les assurer, sauf si ce sont des animaux de très grande valeur, auquel cas votre assureur fera, moyennant une prime très élevée, une exception.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.