Vous souhaitez réaliser un déménagement tout en ne gardant que le strict nécessaire ? Vous vous demandez que faire des meubles qu’on ne souhaite pas conserver afin de ne pas encombrer le camion de déménagement et baisser ainsi le prix total de l’opération ?

Il y a plusieurs méthodes pour liquider son débarras et faire de la place dans votre nouvelle demeure pour investir dans de nouveaux meubles, plus modernes et peut-être plus en adéquation avec vos nouveaux besoins. Parmi ces méthodes, certaines vont vous permettre d’amortir en partie votre déménagement pour un nouveau départ. Zoom sur ces différentes méthodes pour se séparer des meubles qu’on ne souhaite pas conserver.

Le vide maison ou la brocante, un moyen de se faire un peu d’argent avant le déménagement

Afin de se débarrasser des meubles dont nous n’avons plus besoin notamment avant un déménagement, le moyen le plus simple est de procéder à ce que l’on appelle un vide maison. Vous pouvez ainsi organiser la visite de votre maison pour les voisins, brocanteurs ou curieux pour montrer les meubles et autres objets dont vous souhaitez vous séparer, moyennant une compensation.
Il faut savoir qu’un vide maison doit être déclaré auprès de votre mairie et ne peut être que temporaire. En règle générale, pour obtenir le maximum de visites, vous pouvez étaler ce vide maison sur 3 à 4 week-ends de suite pour prendre le temps de vous séparer de vos meubles au prix que vous avez fixé. L’acquéreur se doit alors de démonter le meuble par ses soins et de récupérer les différents éléments. Cette technique vous permet de vous simplifier la vie (peu d’effort, juste organiser les visites et négocier les prix d’acquisition) et de gagner de l’argent avant votre déménagement.
L’autre méthode courante est d’exposer vos meubles dans quelques brocantes pour en vendre le maximum. Cette technique est surtout adaptée pour les meubles de petit volume, qui ne nécessitent pas de montage / démontage, que vous pourrez placer sur votre stand afin de susciter l’intérêt des badauds. Vous pouvez également, avec l’accord préalable de l’organisation de la brocante, montrer quelques photos des meubles restés chez vous afin de pouvoir attirer l’attention de potentiels clients à la recherche d’armoires, de commodes ou de bibliothèques pour compléter leur décoration.
photo de stand brocante vide grenier

Evaluer ses meubles via un brocanteur professionnel

Vous pouvez également prendre rendez-vous avec un brocanteur des environs pour vous permettre de vous séparer des meubles dont vous n’avez plus besoin ou envie. Ces brocanteurs recherchent souvent des meubles massifs, de style Louis XIV ou anciens même à restaurer, qu’ils pourront ensuite exposer dans leur espace de vente. Il ne faut pas s’attendre à obtenir beaucoup d’argent dans la mesure où ces brocanteurs devront se faire une marge avec les meubles qu’ils vous achèteront.
Faire appel à un brocanteur professionnel vous permettra de vous débarrasser des meubles les plus encombrants et de faire de la place dans votre futur logement. Ils se chargeront de démonter les meubles et vous obtiendrez une petite compensation dans la foulée.

Faire un don de ses meubles à une association caritative ou à des proches

Si vous souhaitez faire un débarras complet de votre logement et si des meubles que vous n’avez plus besoin n’ont pas trouvé preneurs ni chez les particuliers pendant un vide maison ni auprès d’un brocanteur professionnel, vous pouvez informer les différentes associations et votre entourage que vous faites don des meubles restants. Généralement, ce sont les meubles qui ont le moins de caractère mais qui gardent leur utilité qui susciteront l’intérêt de potentielles associations ou de particuliers qui souhaitent compléter leur équipement.
Si vous ne vous faites pas d’argent pendant l’opération, vous laisserez le soin aux personnes intéressées de démonter et de vous débarrasser de ces meubles, que vous souhaitez ne plus voir chez vous. Cela vous fera de la place et vous épargnera l’effort du démontage des meubles, parfois fastidieux.

Le passage par la case déchetterie

Que faire des meubles qu’on ne souhaite pas conserver mais qui restent sur les bras après avoir tenté toutes les méthodes citées ci-dessus ? Il reste la déchetterie, c’est à dire tout bonnement et simplement vous séparer de votre débarras en transportant les meubles démontés ou détruits vers la déchetterie la plus proche. Ici, il vous faudra démonter les éléments vous-même, charger les pièces dans la voiture (ou louer une camionnette le cas échéant), et faire parfois plusieurs allers-retours pour vous débarrasser des meubles encombrants que personne ne souhaite acquérir. Parfois vous aurez même besoin d’aide pour transporter ce mobilier.
Pour certaines villes, il est possible de se séparer plus facilement de ces meubles via le jour des gros objets, c’est à dire le jour où la collectivité se chargera de transférer les gros meubles de votre trottoir à la déchetterie. Hélas, toutes les communes ne permettent pas cette facilité, vous pourriez être amené à vous astreindre de procéder à l’évacuation de vos vieux meubles par vos propres moyens.