L’art ancestral indien du mandala est aussi nommé kôlam en hindou. C’est une prière protectrice représentative du cycle perpétuel de vie et de renaissance ancré dans les croyances locales. Souvent évocateur de motifs floraux, le kôlam est la personnification de la nature puissante et bienveillante avec laquelle nous coexistons. Traditionnellement, le kôlam est un motif dessiné à même le sol placé au niveau d’une entrée du domicile familial. L’artiste travaille avec de la farine de riz colorée de pigments naturels et injecte rapidement la matière à son œuvre. 

Cet art peut être interprété à l’infini, c’est ce qui en fait sa beauté, on y retrouve des messages de bienveillance, de protection, de réussite au travers de ses motifs intriqués et élégants. Certains y voient des offrandes faites aux dieux et déesses hindoues, d’autres des protections contre le mauvais œil comme le matiasma l’est en Grèce. Le mandala est aussi un support de méditation dans lequel les croyants se perdent et se plongent en pleine réflexion spirituelle. 

Tenant ses origines de l’hindouisme, le mandala est une pratique qui représente tout particulièrement les valeurs de cette religion si belle et diverse. Élaborer les motifs d’une grande complexité qui forme le kôlam est une tâche fastidieuse et méticuleuse, quelque chose d’énormément valorisé dans la troisième religion la plus influente du monde. L’hindouisme dit que chaque personne peut trouver la libération dans la dévotion absolue à une divinité. Ainsi, durant l’histoire, les artistes reproduisirent en masse des iconographies de leurs divinités dans l’espoir que leurs efforts prouvent leur dévotion envers leurs protecteurs. 

Si vous admirez et tenez cette religion et sa culture en haute estime, ou si vous appréciez admirer les motifs relaxants du mandala, pourquoi ne pas reproduire cet art à votre domicile d’une manière plus permanente ? Réaliser un tapis mandala de vos propres mains vous permettra de vous plonger dans cet art ancestral, créant ainsi un tapis de méditation, mais également un élément de décoration original pour votre intérieur. 

Pour tous les goûts, trouvez un sens à votre mandala

Le mandala représente un palais imaginaire contemplé pendant la méditation. La religion hindouiste est tellement diverse qu’il existe énormément de dérivations du mandala et d’autant plus de motifs portant toutes différentes significations et messages. Des formes géométriques symbolisant la divinité sont la base qui formeront votre mandala. Elles sont le symbole de l’illumination de l’esprit et de la quête de vérité.

Il existe des mandalas de guérison aux motifs simples et intuitifs, se veulent instaurer le calme et la sagesse intérieure, procurant un sentiment de grande sérénité et de guérison. 

    • Une roue à huit rayons symbolise le chemin de l’illumination qui mène au bonheur.
    • Une fleur de lotus est l’image même de la pureté et de l’équilibre. 
  • Le triangle peut signifier l’action, l’énergie ou encore la créativité. 
  • Un motif solaire est représentatif de l’univers tout entier, son énergie et la vie qui le peuple.  

Le mandala se retrouve également dans la croyance bouddhiste, dans laquelle il est éphémère et fragile, renforçant ce message “Dans la vie rien n’est jamais permanent”. 

Comment créer un tapis mandala pour votre maison 

Concevoir un tapis mandala à la main peut paraître impossible. Tout d’abord, par où commencer ? Quels matériaux utiliser ? 

Avec de la corde naturelle : grâce à ce matériau, vous obtiendrez un mandala minimaliste et bohème au goût du jour qui s’accordera à n’importe quel intérieur grâce à ses couleurs neutres et claires. Prenez plusieurs mètres de corde de sisal et de coton, un pistolet à colle et une paire de ciseaux. Découpez la corde en différents segments que vous enroulerez en spirale en collant le bord de la corde à l’aide du pistolet à colle.

Continuez avec la corde en sisal jusqu’à obtenir un grand rond correspondant aux trois quarts de la taille souhaitée de votre tapis. Créez ensuite de petits ronds à l’aide de la corde en coton pour créer des motifs blancs en contraste avec le bois clair du sisal. Collez les ronds à la spirale principale puis sécurisez votre œuvre en enroulant le tout de deux à trois tours de corde en sisale. 

Au crochet : si vous aimez consacrer plus de temps aux activités manuelles, il est possible de réaliser un tapis mandala à l’aide de crochet. Tâche fastidieuse qui peut s’apparenter au rite originel du kôlam, fruit de patience et d’une consécration intense. À l’aide de fil de T-shirt de la couleur de votre choix, d’un crochet et d’une paire de ciseaux, vous réaliserez un tapis doux et confortable.

Nous vous invitons vivement à vous renseigner plus en détail sur l’art du crochet et les différentes techniques existantes pour créer différents motifs. Répétez le processus de crochetage sur une quinzaine de ronds pour obtenir un magnifique mandala aux allures de dentelle anglaise. 

Si vous êtes inventifs, variez les plaisirs, les couleurs et les motifs. Vous êtes un être débordant de ressource et de créativité, nous vous encourageons alors à partir de ce petit guide à suivre votre imagination et créer le tapis de vos rêves. 

author-avatar

À propos de xavier

La décoration est une passion depuis très jeune. J’ai toujours adoré associer les couleurs, les objets pour sublimer un salon, une cuisine pour rendre ma décoration d'intérieure la plus sympa possible. Découvrez ici mes idées mais aussi les actualités autour du monde de la décoration et de la maison, du déménagement, des travaux !