Les assurances emprunts peuvent avoir des coûts variés d’une personne à une autre. C’est dû dans la plupart des cas aux taux d’assurance. Lorsqu’on est jeune, le taux ne sera pas le même que lorsqu’on est plus âgé, il va différer selon certains facteurs pour que les assurances puissent d’une certaine manière compenser le risque pris. Il est donc important de s’informer sur les différents taux d’assurance emprunteur avant toute souscription. Alors quels sont les taux pour une assurance emprunteur ?

Pourquoi souscrire à une assurance emprunteur ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais souscrire à une assurance emprunteur n’est pas légalement obligatoire. Alors pourquoi les banques la demandent systématiquement dans la pratique ? C’est simple, pour obtenir du financement.

Faites vous aider pour votre déménagement

En effet, lorsqu’un établissement bancaire vous prête de l’argent pour acheter un bien immobilier, c’est sur le long terme. En moyenne, un crédit dure 21 ans et 6 mois. Pendant cette période, la banque ne peut garantir que vous serez toujours en mesure de rembourser votre hypothèque mensuelle, en particulier à cause de deux dangers qui la mettent en péril : la mort et la perte totale irréversible d’autonomie (PTIA) qui vous empêcheront de travailler. Lorsque vous mourez ou lorsque vous ne pouvez plus travailler, vos revenus baissent automatiquement. Vous êtes donc obligé de souscrire à une assurance de prêt qui couvre au moins ces deux risques.

Par conséquent, s’il n’est pas lié à une assurance, il est peu probable d’obtenir un crédit. Cette assurance offre des garanties à l’établissement émetteur de rembourser le prêt en toutes circonstances. Par conséquent, cela réduira le risque que l’institution assume en accordant ce prêt, elle protégera le prêteur en lui offrant un moyen de récupérer le montant du prêt en toutes circonstances. L’assurance protégera également l’assuré, sa famille et ses proches.

L’influence de l’âge sur le taux de l’assurance emprunteur

En cas de sinistre ou de tout événement empêchant le remboursement du prêt, l’assurance se chargera du remboursement. De cette façon, l’assuré et ses proches n’ont pas à se soucier du remboursement des dettes. Par conséquent, si vous êtes en défaut de remboursement de prêt, la fonction de l’assurance de prêt est de vous remplacer. Selon les circonstances imprévues, elle s’occupera de l’encours du capital ou des mensualités.

Bien entendu, cette alternative n’est pas gratuite : vous payez chaque mois une cotisation à la compagnie d’assurance.

Trouver un bricoleur pour des rénovations

Ces cotisations sont calculées sur la base de tarifs qui dépendent de plusieurs facteurs dont l’âge qui va fortement impacter. Être actif ou plus âgé affectera le montant de votre prime. La raison est simple : quand on a 25 ans au lieu de 70, on a moins de risques de mourir ou de contracter une maladie grave. Par conséquent, les compagnies d’assurance adopteront des taux d’assurance-prêt majorés par tranche d’âge, plus l’âge est élevé, plus le coût global du crédit le sera aussi.

Le taux des assurances emprunteurs

Étant donné que le taux des assurances emprunteur sera fortement influencé par la tranche d’âge de l’assuré, on vous dispose un tableau résumant les taux moyens :

Tranches d’âge Moins de 30 ans Moins de 45 ans Moins de 55 ans
Taux d’assurance Entre 0,07 et 0,36 % Entre 0,16 et 0,36 % Entre 0,37 et 0,67 %

Il faut savoir que d’autres critères entrent en compte dans le calcul du taux comme le profil fumeur de la personne. Il faut aussi noter qu’une fois les personnes âgées, elles peuvent rencontrer des difficultés à souscrire à certaines garanties.

Pour comparer deux contrats d’assurance-crédit, vous pouvez utiliser différents indicateurs :

  • le coût de l’assurance emprunteur (en euros) représente le coût total de l’assurance pendant la durée de votre hypothèque ;
  • le taux d’assurance moyen (pourcentage) est le rapport au capital initial qui est généralement facile à lire, car il peut être ajouté au taux d’intérêt.

Bien entendu, le coût de l’assurance emprunteur dépend aussi du détail des garanties d’assurance prêt immobilier souscrites. Pour conclure, il ne faut pas oublier qu’il est recommandé de choisir le contrat le plus compétitif, mais vous devez au moins souscrire à la garantie fournie par la banque de prêt pour bénéficier d’une couverture d’assurance. C’est ce qu’on appelle l’équivalence garantie.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.