Pour profiter d’une connexion haut débit dans votre nouveau logement, la Fibre optique ou l’ADSL constituent d’excellentes options. Cependant, ces deux technologies ne sont pas encore disponibles sur tout le territoire français. Pour pouvoir bénéficier de l’un de ces dispositifs, il faut nécessairement vérifier l’éligibilité de votre nouvelle adresse. Mais en quoi cela consiste ? Comment ça fonctionne ? Que faire si vous êtes éligibles ou non? Dans cet article, on vous apporte des éléments de réponse.

Fibre ou ADSL : que choisir ?

La fibre optique et l’ADSL sont des technologies sensiblement différentes. La première utilise des fils transparents en verre ou en plastique pour le transfert de données tandis que la seconde utilise des fils de cuivre. Mais leurs dissemblances ne s’arrêtent pas là. 

Trouvez de l'aide de ménage

La fibre optique ou la FTTH 

La fibre optique est connue pour fournir le meilleur débit Internet sur le marché. Et ce, même si ce dernier varie légèrement en fonction de l’opérateur. En principe, le débit pour la réception est de 300 Mb/s jusqu’à 8 000 Mb/s. En ce qui concerne l’émission, il est de 300 à 1 000 Mb/s.

Par ailleurs, le prix moyen d’un box internet en fibre optique est actuellement fixé de 15 à 50 €. Ce tarif inclut les tarifs promotionnels. Vous devez également ajouter à cela, le frais de mise en service qui est souvent estimé à près de 49 €. 

Si la fibre optique semble très avantageuse, elle n’est pas toujours adaptée à la structure d’un bâtiment. En de tels cas, les utilisateurs doivent opter pour la FTTLA au lieu de la FTTH 

L’ADSL ou Asymmetric Digital Subscriber Line

La box ADSL vous permet de profiter d’un débit de 1 à 20 Mb/s pour le téléchargement. Pour l’envoi des données, la vitesse est de 128 à 800 kb/s. Le coût de l’abonnement à ce type d’offre varie généralement de 15 € à 50 € (tarif promotionnel inclus).

Trouver un bricoleur pour des rénovations

Si le débit de la box ADSL est loin de rivaliser avec la fibre optique, l’avantage avec ce type de dispositif, c’est qu’il est disponible dans une grande majorité du territoire français.

Pourquoi vérifier l’éligibilité de votre nouvelle adresse ?

Il convient de noter que la fibre optique ou l’ADSL sont encore en cours de déploiement sur le territoire français. Ceci explique le fait que, même dans un même quartier, certaines adresses sont éligibles, et d’autres non.

Comme son nom l’indique, un test d’éligibilité à la fibre ou à l’ADSL consiste en un processus permettant de déterminer si votre nouvelle adresse vous permet de profiter de l’une de ces technologies. 

Pour faire simple, un test d’éligibilité est une étape indispensable pour le choix du type de connexion à installer dans votre nouveau logement.

Comment vérifier l’éligibilité à la Fibre ou ADSL dans sa nouvelle adresse ?

Si vous souhaitez effectuer un test d’éligibilité à la Fibre ou à l’ADSL, vous pouvez vous rendre sur le site web d’un Fournisseur d’Accès à Internet (FAI). Ce type de service est totalement gratuit. Il vous permet de connaître les différents types d’offres de l’opérateur, accessibles à partir de votre nouvelle adresse.

Pour faciliter votre tâche, vous pouvez aussi utiliser d’autres sites qui effectuent un test d’éligibilité multi opérateurs. Ce type de plateforme vous permet d’obtenir une liste d’une large gamme d’offres provenant de différents FAI et qui sont accessibles à partir de votre logement.

Mais quel que soit le site où vous souhaitez effectuer le test d’éligibilité, le procédé est généralement le même. Vous devez préciser sur le formulaire, votre nouvelle adresse postale ou votre ligne téléphonique (NDI ou Numéro de Désignation téléphonique).

Que faire si votre adresse est éligible à la fibre ou à l’ADSL ?

Si votre domicile est éligible à la fibre optique ou à l’ADSL, vous devez contacter l’opérateur de votre choix, pour ensuite souscrire une offre. Pour la plupart des FAI actuels, les démarches pour bénéficier de ces technologies peuvent se faire sur Internet. Cependant, il est également possible de se rendre dans une boutique physique (si l’opérateur en dispose).

Une fois votre souscription effectuée, l’installation se fera dans une période de 5 à 15 jours environ. Ce délai varie en fonction des opérateurs ainsi qu’un éventuel raccordement à effectuer. Les équipements vous seront également envoyés dans votre domicile au cours de cette même période. Si nécessaire, un technicien sera envoyé pour mettre en place la fibre ou l’ADSL si votre ligne n’est pas encore activée.

Que faire si votre nouvelle adresse n’est pas éligible ?

Si votre nouvelle adresse n’est ni éligible à la fibre, ni à l’ADSL, vous devez chercher d’autres types d’offres qui sont accessibles à partir de votre logement. Par exemple, vous pouvez choisir entre le box 4G ou le satellite.

Vous pouvez également demander quand la fibre optique sera disponible chez vous. Pour ce faire, vous pouvez vous rapprocher de la Mairie ou du syndicat de copropriété. Une fois que ce type de technologie sera accessible à partir de logement, vous pourrez changer d’offre.