Vous voulez peut-être regrouper vos crédits ou bien réduire vos mensualités et votre taux d’endettement. Pour cela, vous envisagez sans doute de faire un rachat de crédit, mais il est vrai que vous ne savez pas vraiment comment fonctionne ce type d’opération, pas de panique, c’est justement ce que nous allons tenter de vous expliquer.

Dans quel cas faire un rachat de crédit ?

Crédit de voiture, crédit immobilier, crédit de rénovation ou de travaux, dans la vie, on peut très facilement accumuler les crédits, ce qui peut rapidement faire exploser notre budget, car en cumulant les crédits, on cumule aussi les forts taux d’intérêts. Dans ce cas, il est souvent conseillé de songer à effectuer un rachat de crédit qui consiste en une opération qui a pour but de regrouper tous vos crédits en un seul.

Le rachat de crédit s’adresse donc principalement aux personnes dont les revenus ont baissés ou bien aux personnes qui souhaitent réduire leurs mensualités en ayant un budget mensuel bien moins restreint, ce qui peut leur permettre de regagner un confort perdu ou sacrifié.

Néanmoins, cette alternative s’adresse également aux personnes qui souhaitent débloquer un budget supplémentaire pour un de leur nouveau projet ou rééquilibrer leur budget.

Nos recommandations avant de procéder à un rachat de crédit

Dit comme ça, cela semble intéressant de faire un rachat de crédit, mais il peut arriver que l’on ait bien plus à débourser en ayant recours à cette opération.

Avant de faire un rachat de crédit, il convient de bien étudier votre situation et de procéder à quelques simulations en ligne pour y voir plus clair. Le site LesFurets vous propose de faire votre simulation de la manière la plus facile qu’il soit sans avoir à fournir le moindre justificatif.

Aussi, pensez à comparer les offres des diverses banques et à faire appel à un courtier pour une étude plus complète. Évaluez votre capital dû et la durée de remboursement qu’il vous reste, car en procédant à un rachat de crédit, on prend le risque de rallonger considérablement sa durée de remboursement. Un rachat de crédit peut-être une solution efficace dans le cas où vous devez un capital significatif à votre banque.

Enfin, gardez bien en tête qu’un rachat de crédit vous coûte de l’argent, il est donc primordial d’en évaluer le taux global et de comparer le taux proposé avec votre taux actuel, surtout que cette opération engendre des frais conséquents liés aux frais de dossier, de courtage, de garanties hypothécaires, etc.

Comment fonctionne un rachat de crédit ?

Avant de soumettre votre demande de rachat de crédit, soyez sûr de jouir d’une situation professionnelle stable qui vous permettra de venir à bout de votre crédit, dans le cas contraire, la banque sera en mesure de vous refuser votre demande. Notez que votre banque prendra également en compte vos potentiels problèmes de santé ainsi que votre situation personnelle et patrimoniale.

Si vous ne présentez pas de profil particulièrement sérieux, la banque peut refuser votre demande, et ce, pour diverses raisons, c’est notamment le cas des personnes qui sont dans des situations délicates de liquidation judiciaire, qui gèrent leurs comptes et dépenses de façon inappropriée ou qui sont en situation de surendettement.

Enfin, pour effectuer ce type de demande, vous devez bien sûr constituer un dossier en béton, ce qui signifie que votre dossier doit être complet et accompagné de toutes les pièces convaincantes nécessaires comme vos bulletins de paie, vos relevés de compte, vos déclarations d’impôts ainsi que vos justificatifs de crédits.

Une fois que vous aurez constitué votre dossier, vous pourrez alors soumettre votre demande qui passera automatiquement par une :

  • vérification du dossier et authentification des pièces fournies ;
  • étude de faisabilité ;
  • réception de l’offre ;
  • signature par les deux parties ;
  • libération des fonds.

Si votre dossier répond à tous les critères et que votre rachat est accepté par l’analyste, vous recevrez alors une offre de la part de votre banque, notez toutefois que vous aurez un délai de réflexion d’environ une dizaine de jours. Étudiez donc bien les modalités de l’offre que l’on vous propose, c’est pourquoi on conseille généralement de faire appel à un courtier qui saura bien vous orienter. Si l’offre vous convient, vous pourrez alors la renvoyer signée, dans le cas contraire, vous pourrez vous rétracter ou procéder à un recours.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.