Le rachat de crédits est une méthode d’optimisation du budget très prisée par de nombreux emprunteurs. En tant que propriétaire, vous pouvez consolider vos multiples prêts en hypothéquant votre maison. Cette hypothèque sert de garantie à la banque en cas de défaillance. Dès lors, comment s’y prendre pour obtenir un rachat de crédit hypothécaire ? Quels sont ses inconvénients ? Voici quelques justifications !

Dans le cadre d’un rachat de crédit, qu’est-ce qu’un état hypothécaire ?

Un rachat de crédit hypothécaire consiste à consolider ses dettes en utilisant l’hypothèque d’une maison comme garantie. Il s’adresse exclusivement aux propriétaires de maison.

L’hypothèque est un privilège accordé à un emprunteur sur un bien immobilier en garantie du paiement d’une dette. En cas de rachat de crédit, le propriétaire a la possibilité d’hypothéquer son bien pour rembourser sa dette. Le propriétaire ne sera expulsé de sa maison ou de son appartement qu’en cas de défaut de paiement afin que la banque puisse récupérer le patrimoine et les intérêts dus.

Cette garantie a un double objectif : elle assure votre prêteur et peut vous permettre d’obtenir une offre de rachat de crédit plus favorable.

Le rachat de crédit avec hypothèque est soumis à un certain formalisme, car une déclaration particulière doit être produite : la déclaration d’hypothèque. Le cadastre public conserve ce document qui contient de nombreuses informations sur le bien immobilier en question :

  • la liste des propriétaires consécutifs du bien ;
  • un état des inscriptions hypothécaires ;
  • la liste des charges éventuelles sur le terrain ;
  • la liste des différentes publications.

Sans ces documents, un rachat de crédit ne peut être réalisé. En effet, le notaire exigera le compte hypothécaire pour vérifier le statut juridique du bien notamment la propriété, les garanties obtenues et même pour un avis si cela s’avère nécessaire. En cas de rachat d’hypothèque, la banque aura également besoin de ce document pour décider du type d’hypothèque à accorder. Pour obtenir votre état hypothécaire, rendez-vous au bureau du cadastre de votre région ou effectuez les démarches nécessaires en ligne.

Les nombreux avantages d’un rachat de crédit hypothécaire

L’achat d’un prêt hypothécaire présente de nombreux avantages. Les prêts hypothécaires offrent une véritable sécurité aux sociétés bancaires, ce qui leur permet d’émettre plus facilement des fonds communs de placement avec des conditions d’éligibilité moins strictes et des taux d’intérêt favorables dans le cadre d’un rachat de prêts ou de crédits.

Le rachat de crédits hypothécaires peut être une option pour les personnes qui ne sont pas en mesure d’obtenir un nouveau prêt ou de renégocier un prêt existant en raison de leur âge, de leur état de santé ou de leurs besoins de trésorerie (pour financer un projet, l’éducation des enfants, un voyage ou un emploi, par exemple).

Les inconvénients du rachat de crédits hypothécaires

Les inconvénients de cette méthode de rachat de crédit sont notamment le temps nécessaire à la constitution du dossier et les frais de notaire liés à la mise en hypothèque du bien. En effet, par le biais d’un acte notarié, le notaire doit déterminer correctement la valeur réelle du bien de l’emprunteur sans le surévaluer afin de ne pas mettre en péril la constitution du dossier. Néanmoins, il est souvent possible d’éviter de mettre en gage l’un de ses biens.

En effet, le placement hypothécaire est une activité hasardeuse et il est donc envisageable de réaliser un rachat de crédit sans garantie d’habitation. Il est donc prudent d’établir ce type d’opération financière avec l’aide d’un courtier en regroupement de crédits comme Crédigo.

Marge bénéficiaire hypothécaire

La marge hypothécaire désigne le volume d’argent qu’une banque ou un organisme de prêt serait prêt à prêter en échange d’une garantie constituée par un bien immobilier. Elle tient compte de la valeur estimée du bien, du montant des prêts existants garantis par le terrain et du « ratio hypothécaire ».

En outre, l’organisme de prêt financier examinera la capacité d’endettement de l’emprunteur, son encours et d’autres facteurs et pourra finalement proposer un montant de prêt hypothécaire moins élevé en fonction de ces critères.

Même si la fréquence des dossiers de surendettement déposés uniquement à la Banque de France a diminué ces dernières années, elle reste très élevée ! Pour éviter d’être surendetté, le rachat de crédit semble être une solution adaptée. Si vous avez plusieurs dettes à rembourser, les mensualités peuvent devenir lourdes financièrement. Le rachat de crédit est une méthode de budgétisation qui consiste à regrouper toutes vos dettes et cartes de crédit en une seule.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.