Tout aménagement met en relief des défauts auxquels on ne réfléchit pas nécessairement et qui représentent souvent des difficultés de construction considérables à régler. La réfection à neuf d’une cuisine représente le plus souvent un très bon prétexte pour se consacrer à des travaux de plomberie plus poussés.

En effet, dans la mesure où la cuisine est en phase de réalisation et vraisemblablement inexploitée, il est prudent d’en tirer parti. Comment procéder à la plomberie d’une cuisine ? Pour le savoir, poursuivez votre lecture.

Trouver un bricoleur

La plomberie d’un évier pour la cuisine

Sur la majorité des éviers, il est nécessaire de réaliser soi-même le perçage pour le robinet. Pour ce faire, servez-vous de perceuses ou de scies perforatrices appropriées au matériau utilisé :

  • Les lavabos en grès étirés sont quelquefois dotés d’un pré-perçage dont il faut dégager doucement les orifices à l’aide de ciseaux. Dans le cas contraire, privilégiez une mèche en céramique ou en ciment avec une extrémité en carbure de tungstène ;
  • Concernant le PVC et les résines, préférez une perceuse ou une scie cloche, tout en gardant à l’esprit que vous devrez ensuite mettre l’outil à la poubelle ;
  • Pour l’acier inoxydable, percez un trou avec un embout métallique, puis servez-vous du perforateur spécial constitué de ces deux éléments positionnés de part et d’autre de l’évier.

Le réducteur de débit d’eau

La pression de distribution de l’eau diffusée en général par les municipalités est égale à 1 à 3 bars. Une telle pression ordinaire répond à la majorité des cas et est adaptée à tous les dispositifs connectés à la distribution d’eau.

Cependant, dès lors que la tension de l’eau en entrée excède 3,5 bars, il est recommandé de procéder à la pose d’un limiteur de pression. Son implantation aura pour effet de restreindre la quantité de pression d’eau présente dans les canalisations et de maintenir ainsi ces dernières dans un parfait état de marche.

L’évacuation d’eau d’un lave-vaisselle

En installant votre lave-vaisselle, il convient de sélectionner la position adéquate pour le raccordement aux égouts pour un usage optimisé. Nous discuterons aussi de la hauteur de la vidange. En effet, si la canalisation est incorrectement positionnée, les eaux ménagères sont susceptibles de refouler vers l’intérieur de votre lave-vaisselle, et cela, avouons-le, ne représente pas l’idéal.

Trouver un bricoleur pour des rénovations

L’installation du lave-vaisselle

Bien que la pose d’un lave-vaisselle relève de la logique dans une cuisine, aucune raison ne vous interdit de lui donner un autre emplacement, du moment que vous respectez un certain nombre de règles. En premier lieu, il convient de le disposer sur un support plat, en utilisant les pieds ajustables, de manière à le maintenir à l’horizontale.

Cette précaution évitera tout problème de dépassement ou de fuite. Par ailleurs, il est conseillé de faire en sorte de ne jamais placer votre lave-vaisselle dans un endroit exposé à des conditions de température élevées, au risque de voir l’appareil victime d’une usure prématurée.

Le siphon d’évier de cuisine

Chaque système d’évacuation des équipements sanitaires dispose d’un siphon. Son rôle consiste à prévenir la transmission de l’air vicié des tuyaux et des égouts à celui de l’air de la pièce par le biais d’une réserve d’eau, dénommée garde d’eau, conservée à l’intérieur.

Intercalé entre la canalisation et son évacuation, il fait office de bouchon hydraulique. Son renouvellement est assuré à chaque écoulement de l’eau dans le lavabo, la douche, la baignoire, etc.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.

Plus de conseils déménagement