Lorsque l’on construit une maison ou qu’on rénove un logement, le premier élément à vérifier ou à construire pour avoir une maison saine et dans les normes, est évidemment l’évacuation de l’eau usée. À partir du moment où une eau transite par une évacuation, elle est considérée comme une eau usée, ces évacuations sont indispensables pour transporter cette eau de nos salles de bain, ou encore de nos cuisines vers une installation collective ou individuelle d’épuration, avant son rejet dans la nature.

Que sait-on sur l’évacuation d’une eau usée ?

L’activité domestique donne irrémédiablement lieu à des eaux usées qui doivent être récoltées et épurées avant de retourner dans le milieu naturel, et ce, dans le but de réduire la pollution de notre planète. Ainsi, la réglementation française est très stricte vis-à-vis de l’évacuation de ces eaux, qui doivent être raccordées à un système de traitement, sous peine d’avoir une amende. Dans les effluents domestiques, on retrouve plusieurs types d’évacuation, en fonction du type d’eau que l’on distingue :

Trouver un bricoleur

  • Les eaux usées ;
  • Les eaux vannes ;
  • Les eaux pluviales.

Si les eaux pluviales sont recueillies par le simple système des gouttières. Pour ce qui est des eaux usées qui, techniquement, sont les moins polluées, puisqu’il s’agit principalement des eaux ménagères qui sont recueillies des installations de cuisine et de la salle de bain, tandis que les eaux vannes concernent les rejets des toilettes, elles sont au final raccordées au même système d’évacuation, et ce, même si vous possédez un système de filtration à eau chez vous. Pour être ensuite acheminé vers la station de traitement des eaux la plus proche. Ce dernier est dans le cas d’un raccordement à tout à l’égout qui est le système d’évacuation collectif qui de base est obligatoire, mais lorsque celui-ci n’existe pas, l’évacuation est raccordée à un système d’assainissement autonome.

Comment installer un système d’évacuation pour une eau usée ?

Chaque type de situation ou type d’eau doit être relié un système d’évacuation spécifique, qui va faire varier la pente, ou encore du diamètre des tuyaux d’évacuation. Pour réussir l’installation de la plomberie d’évacuation, il faut faire appel à un professionnel certifié pour ce type de travaux, afin d’avoir des évacuations de qualité, et qui ne vous poseront pas de problème par la suite. Il faut savoir que chaque équipement de votre logement est relié à un siphon de conduite d’évacuation, qui est toujours fabriqué en PVC. Il existe deux procédés d’évacuation avant de se retrouver dans le système d’évacuation principale, il y a l’évacuation :

  • Par chute séparée ;
  • Par chute unique.

L’évacuation par chute séparée est la plus répandue, elle permet de relier directement les eaux vannes dans le collecteur principal, et doit être conçue avec des tubes spécifiques, lisses, que l’on retrouve dans divers diamètres. Pour ce qui est de la chute unique, on reconnaît les tubes à leurs nervures, et qui résistent à différentes températures pour recueillir sans soucis n’importe quel type d’eau chaude. Chaque commune a son système, dont il faut au préalable faire la demande auprès de la mairie pour connaître les modalités d’installation du système d’évacuation, sachant qu’il est obligatoire d’avoir une fosse septique qui traite tous les types d’eau.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.

Plus de conseils déménagement