Vous avez des travaux de plomberie à effectuer sur un point d’eau, mais les travaux manuels ne sont pas votre fort ? Il existe une technique récente et innovante pour réaliser toute une installation sanitaire ou de chauffage, sans même avoir recours à des travaux de soudure, il s’agit d’une installation multicouche, qui correspond à des raccords de tubes qu’il faut visser. On vous en dit plus sur les particularités de ce type d’installation, et les avantages qu’elles apportent chez vous.

En quoi consiste une installation multicouche ?

Que vous soyez adeptes des travaux de bricolage ou débutant en installation de plomberie, l’installation multicouche devrait vous combler, et répondre à vos attentes en matière de travaux de rénovation ou de construction, comme pour l’installation d’un chauffage central, ou encore pour l’évacuation des eaux usées d’une maison. Il s’agit d’un système qui permet de fabriquer un circuit entier, en vous facilitant la tâche au maximum. Que vous souhaitiez un circuit apparent ou encastré, les tubes de plomberie multicouches, qui se veulent en synthétique, sont l’alternative idéale lorsque l’on veut un travail bien fait et durable sans trop gros travaux. Une installation multicouche est composée de trois couches, avec deux types de PER, mais avec une meilleure flexibilité et une meilleure résistance, et une centrale en aluminium dont le rôle de barrière anti-oxygène et une couche protectrice contre la rouille et l’accumulation de boues dans les circuits de chauffage par exemple. Les tuyaux d’une installation multicouche sont souples et robustes, avec une bonne capacité d’étanchéité. Pour une installation encastrée, sachez que la couche métallique sera facile à détecter avec l’appareil adéquat. De plus, ces tubes sont insensibles au soleil pour les installations visibles, qui sont exposées. De même pour leur esthétique qui n’est pas incompatible avec une décoration simple, puisqu’il peut être repeint et se fond assez facilement dans le décor. Certes, les caractéristiques de ce type d’installation peuvent être un atout majeur, mais il faut aussi prendre en compte le prix des tubes, qui est plus élevé que pour d’autres types d’installation.

Quels sont les travaux nécessaires pour une installation de type multicouche ?

L’installation d’un circuit multicouche s’avère assez simple, à condition de faire les bons choix de raccords, de classes de tuyaux, ou encore d’avoir les bons outils à disposition, dont les outils suivants :

  • Tubes multicouches ;
  • Ressort à cintrer ;
  • Coupe-tube ;
  • Colliers à frapper ;
  • Raccords pour sortie de cloison ;
  • Niveau à bulle.

Ce type d’installation convient parfaitement pour des travaux incluant des augmentations de température importantes, comme avec l’installation d’un chauffage au sol, ce type d’installation vous permettra de réaliser simplement divers types de projets, y compris ceux incluant des raccords hydrauliques. Une fois l’installation enclenchée, veillez à bien préparer le tube multicouche, le cintrer avant de faire les finitions, mais avant tout cela, il y a quelques précautions à prendre, à savoir, si vous optez pour une installation encastrée ou semi, alors l’installation multicouche est la plus recommandée. Tandis que si vous souhaitez une installation apparente, il vous reste l’option des tuyaux multicouches en barres, le tout en évitant les coupures, même infimes qui pourraient endommager vos tuyaux, surtout aux endroits où ceux-ci devront être façonnés.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.

Plus de conseils déménagement