L’isolation des murs est très importante, si elle est mauvaise, elle peut causer jusqu’à 20 % des déperditions de chaleur dans les intérieurs. C’est l’une des priorités les plus importantes quand vous procédez à la rénovation de votre maison, c’est même la deuxième après la toiture.

C’est ce qui fait qu’il est très important, avant de passer aux travaux de rénovation, de choisir le bon isolant pour qu’il soit durable et qu’il vous assure un confort et une satisfaction optimale.

Quelle isolation choisir pour des murs ?

Pour isoler proprement des murs, il est indispensable de choisir un isolant qui puisse assurer sa fonction le plus longtemps possible. Il existe plusieurs types d’isolants, chacun adapté à une partie spécifique. C’est un point important à prendre en compte avant de passer à l’achat, tâchez de choisir un isolant qui bénéficie d’une bonne tenue mécanique pour prévenir le tassement avec le temps de l’isolant.

Pour mieux choisir le meilleur isolant pour les murs, prenez un isolant semi-mécanique avec le certificat Acermi. En plus des caractéristiques citées, procédez à une vérification minutieuse de chaque produit pour en choisir un qui est parmi la famille des isolants utilisés pour l’isolation des murs, à savoir :

  • La laine de roche ;
  • La laine de verre ;
  • Le polystyrène PSE ;
  • La laine de chanvre ;
  • La laine de bois.

D’autres produits encore sont inclus dans la famille de produits adaptés pour ce type d’isolation comme la plume de canard, la laine de coton et les textiles recyclés. C’est cette variété de produits qui fait du choix de l’isolant pour les murs une procédure très importante.

Quel objectif fixer en matière d’isolation thermique ?

Il faut savoir qu’isoler proprement vos murs ne va pas seulement influencer la déperdition de chaleur chez-vous, mais aussi la facture de consommation d’énergie, car vous n’aurez pas besoin de consommer autant d’énergie pour garder l’intérieur de votre maison au chaud.

Pour déterminer vos objectifs d’isolation, il est nécessaire de prendre en compte l’état de votre habitation :

  • S’il s’agit d’une maison neuve : rapprochez-vous le plus possible de la consommation énergétique prévue par la réglementation thermique ;
  • S’il s’agit de travaux de rénovation : respectez les exigences de la réglementation thermique par éléments ou des exigences mises en place par l’état pour les aides à la rénovation.

L’efficacité de l’isolant est calculée par sa résistance thermique, qui doit être égale à 4 pour vous permettre de bénéficier de la mention de BBC (Bâtiment Basse Consommation) et donc, de bénéficier d’une optimisation fiscale avec une TVA de 5.5 %. Cette performance reflète la conductivité thermique dudit isolant.