Vous souhaitez repeindre la cuisine et lui apporter une seconde jeunesse ?
Devant le choix de types et de couleurs de peinture qui s’offre à vous, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs.

Choisir une bonne peinture de cuisine est une chose sérieuse, surtout quand on sait que la cuisine est le cœur de la maison, où se cuisine le gigot dominical et où se prennent le Chocapics du matin …
Bleu des Cyclades, Zéphire d’ivoire, Noix du Périgord, Népal intense… votre cœur balance sur le choix de la couleur de peinture pour la cuisine.

Il va falloir anticiper vos futures batailles contre la condensation, les dépôts de graisse et les saletés !  Mais qu’est-ce qu’une peinture de cuisine de bonne qualité et comment la reconnaître ?
La qualité reste un élément essentiel dans le choix de la peinture de cuisine mais pas que ! Les compositions de peinture se déclinent en de multiples produits différents qui ne s’adaptent pas à toutes les utilisations, et à toutes les pièces…

Peinture à l’huile ou à l’eau? Peinture acrylique? Aspect mat ou brillant? Peinture lavable ou lessivable?
Quelle que soit la problématique, il y a une réponse et une peinture adaptée. Une fois choisie vous n’aurez plus qu’à suivre nos conseils pour repeindre 😉

1. Une peinture de qualité : connaître les bases.

repeindre la cuisine ; choix de la couleur

La composition de la peinture vous donnera de précieux indices sur la qualité de la peinture en général mais surtout de la peinture de cuisine. Elle se décline principalement en quatre types d’ingrédients.

  • Les pigments : Ils apportent la couleur. Il s’agit de fines poudres minérales ou organiques et insolubles. Ces poudres peuvent être d’origine naturelle ou de synthèse. Le pigment donne aussi de l’opacité à la peinture et apporte de la solidité.
  • Les liants : Ils forment le film qui adhère à la surface à peindre. Auparavant, les liants étaient d’origine naturelle, comme l’huile de lin. Il s’agit maintenant de substances synthétiques.
  • Les solvants : Ils rendent la peinture liquide, afin de pouvoir l’appliquer sur la surface. Ces substances s’évaporent ensuite pour ne laisser que le film de peinture, appelé le feuil.
  • Les additifs : Il s’agit d’ingrédients qui apportent des propriétés spécifiques à la peinture. Ces additifs donnent une texture mate, brillante ou satinée Les additifs peuvent servir à faciliter la pose du produit, à améliorer son durcissement ou à le protéger des micro-organismes.

Les différents types de peintures

  • Les peintures acryliques : Il s’agit de peintures à base d’eau. Ce sont des peintures à l’eau et contiennent peu de solvants, un avantage pour la santé et l’environnement. Elles sèchent rapidement et se nettoient simplement avec de l’eau. Elles sont faciles à appliquer et utilisables en intérieur comme en extérieur. Elles sèchent rapidement et ne jaunissent pas. Elles ont actuellement le vent en poupe et beaucoup d’entre elles ont reçu l’écolabel européen.
  • Les peintures glycérophtaliques : Il s’agit de peintures à l’huile. Même si les progrès des acryliques sont indéniables, les glycéros restent plus résistantes et ont une image de peintures « pro » donnant un fini plus satisfaisant. Mais elles dégagent davantage d’odeurs. Et, surtout, elles contiennent beaucoup de solvants qui peuvent être nocifs. Les peintures glycéro sèchent moins vite que les acryliques et peuvent jaunir avec le temps.
  • Les peintures alkydes : Il s’agit d’une catégorie plus récente de peintures en émulsion. Elles entendent marier les avantages des acryliques (comme la rapidité de séchage) et des glycéro (le pouvoir couvrant par exemple).

Les trois finitions mat, satiné, brillant

  • Les peintures mates absorbent la lumière et donnent à la couleur une présence encore plus forte. Elles sont non réfléchissantes et permettent de masquer les petites imperfections des surfaces. Elles donnent un effet sobre et uniforme. Elles sont à éviter dans des pièces où les peintures risquent d’être abîmées par les passages et les frottements.
  • Les peintures satinées sont à privilégier dans le salon, les couloirs, et les chambres d’enfant. De brillance moyenne, ces peintures offrent un aspect soyeux. Elles sont faciles d’entretien et résistantes aux chocs.
  • Les peintures brillantes sont généralement dédiées à la cuisine et la salle de bain car ce sont des pièces humides et salissantes. Ces peintures apportent beaucoup de lumière et tendent à agrandir les espaces.

repeindre la cuisine. People are colors

2. Peinture de cuisine : l’essentiel.

Pour repeindre la cuisine, il faut une peinture de cuisine résistante à la fois à l’humidité et à la graisse. De plus, il est nécessaire qu’elle soit lavable, voire lessivable pour les zones les plus à risque (évier et plaques de cuisson), c’est-à-dire qu’elle résiste aux produits ménagers. La cuisine est un lieu où les murs et le plafond sont mis à mal de façon quotidienne, entre la vapeur de cuisson, les éclaboussures d’eau, les projections de graisses ou encore les chocs. Vous devrez donc prendre en compte tous ces paramètres lorsque vous décidez du choix de la peinture de cuisine.

Tout d’abord il faut penser aux sous-couches de peinture ! La règle générale dans le monde de la peinture est de deux couches de peinture. Après avoir laissé sécher la sous-couche au minimum 4h, vous pouvez appliquer ainsi la deuxième couche. Cette sous-couche est indispensable avant l’application de la peinture de cuisine car elle limite le nombre de couches et permet de mieux faire accrocher la peinture que vous avez choisis pour votre cuisine. Quand il est temps de repeindre la cuisine, assurez-vous d’utiliser le même type de peinture  de cuisine qui est déjà sur vos murs.

Quelle peinture pour la cuisine?

Il n’existe pas de peinture « spécial cuisine » mais une peinture acrylique spécialement conçue pour les pièces humides est recommandée dans la mesure où elle est de bonne qualité, durable, lavable à l’eau, quasiment in-odorante et peu toxique. Une peinture dite normale peut aussi s’appliquer dans les pièces humides mais elle tient moins bien dans le temps.
repeindre-la-cuisine.-Choisir-la-couleur-pour-sa-cuisine

Quelle finition choisir pour repeindre sa cuisine ?

Mise à part le côté esthétique, la finition est aussi un enjeu de durabilité. Pour une pièce comme la cuisine, une finition satinée ou semi-brillant sont les meilleures options. Elles sont faciles à nettoyer contre la moisissure, les taches et la saleté. De plus, il y a un film assez solide pour résister à la chaleur, la condensation et les graisses.

Quelles couleurs choisir pour la cuisine?

Le choix de peinture peut être un processus long et frustrant tant il y a de nuances à choisir. Maintenant pour vous rassurer, il y a certaines couleurs qui fonctionnent mieux avec d’autres. Et surtout faites-vous confiance !
Les règles des couleurs définissent le style que vous souhaitez donner à votre cuisine. On parle dans ce cas des couleurs chaudes et des couleurs froides. Les couleurs froides apaisent, elles sont élégantes et sereines et agrandissent l’espace mais peuvent également glacer une pièce si elles ne se marient pas avec une nuance de teinte plus chaleureuse.

Le rouge est censé stimuler l’appétit et se trouve être une excellente option comme peinture de cuisine. Il y a de multiples nuances qui peuvent donner une tonalité « pop » dans une cuisine.

Le gris a été au-devant de la scène ces derniers temps dans de nombreux foyers. Il a souvent été catégorisé comme étant une couleur trop froide, mais avec la bonne teinte, il peut faire des merveilles en peinture de cuisine. Il se marie à merveille avec un large éventail d’autres couleurs et est la base idéale pour tirer parti dans une cuisine.
Repeindre la cuisine gray kitchen
Le bleu est une couleur qui fonctionne bien dans les cuisines. Le bleu représente le calme, la mer, le ciel et la douceur. Il existe dans de nombreuses variantes de teintes. L’utilisation du bleu permet d’agrandir une pièce. Lorsque des tons plus clairs de bleu sont utilisés, ils peuvent créer un look frais et propre. Le bleu en peinture de cuisine fonctionne mieux lorsqu’il est utilisé avec parcimonie.

Le jaune, couleur de la luminosité. Le jaune éclaire, aère et à une qualité apaisante sur les personnes. Repeindre la cuisine avec du jaune sera préféré avec une couleur froide pour égayer et éclairer une pièce. C’est une bonne option pour les petits espaces et il se marie bien avec des accents blancs et gris.

Le vert est également une nuance intelligente à utiliser en peinture de cuisine. Le vert, couleur de la nature procure un style rafraîchissant et frais. Le mélange des teintes de vert est vivement conseillé. Si vous êtes prêt à être plus aventureux, repeindre la cuisine avec un vert émeraude peut procurer des « waouhs »!
Green-Kitchen-Walls-Picture
Le marron est dérivé du jaune. Cette couleur est associée à la teinte de la terre et s’utilise pour une décoration rustique. Le marron et les bruns doivent être mariés à d’autres couleurs au risque d’assombrir la pièce rénovée.

Si vous êtes vraiment indécis sur le choix de couleur de la peinture pour repeindre la cuisine, vous pouvez vous faire aider par l’exposition de votre pièce. Une cuisine orientée au sud est fortement exposée à la lumière extérieure toute la journée. Ce type d’exposition nécessite d’utiliser des peintures douces et claires de manière à adoucir l’espace. Enfin, au nord, la lumière est toujours plus froide, en raison de l’absence du soleil notamment ; les teintes chaudes réchaufferont les pièces (jaune ou rouge). Quoique soit votre choix, prévoyez des couleurs légères en une ou deux teintes. Car trop de couleurs avec la présence de nombreux éléments dans une cuisine, de l’électroménager au mobilier de cuisine… surchargeront la pièce et les Chocapics passeront un peu moins bien le matin ! Mais variez quand même!
Une fois votre cuisine repeinte, essayez de faire durer votre nouvelle peinture 😉

Pêle Mèle de MyDemenageur :

  • Il faut éviter le fini mat en peinture de cuisine puisque si on l’essuie, il finit par se lustrer à cause des graisses et de la condensation.
  • Finitions brillantes ont tendance à mettre en évidence les imperfections du mur, donc ce n’est pas la meilleure option si vos murs ont quelques bosses et des coups.
  • Pour le carrelage de la cuisine, il existe des couleurs de peinture adaptées, qui « se coordonnent avec la peinture murale De nombreuses marques de peinture proposent les mêmes références de couleur pour la peinture murale et la peinture « spécial carrelage ».
  • Il est déconseillé d’employer plus de 3 teintes dans une seule pièce ; le mariage des couleurs ne peut dépasser plus de deux teintes au risque de surcharger le style de votre cuisine.
  • Avant de repeindre veillez à ce que le mur soit propre et sans impuretés.

Si vous avez besoin d’un coup de main pour repeindre votre cuisine, ou encore si vous ne voulez pas vous en occuper : n’hésitez pas à demander de l’aide sur MyDemenageur.