Plusieurs aides sont proposées par l’État pour favoriser la rénovation énergétique. Elles sont disponibles pour les bailleurs sociaux et les particuliers. Outre l’aide CEE, l’éco prêt à taux zéro et l’aide Habiter Mieux Sérénité, MaPrimeRénov est une aide conçue pour le financement des projets de rénovation énergétique dans les habitations.

C’est un remplacement pour le dispositif Habiter Mieux Agilité et le Crédit d’impôt pour la transition énergétique. Pour en savoir plus sur l’aide MaPrimeRénov, poursuivez votre lecture.

Pourquoi réaliser des travaux de rénovation énergétique ?

Les travaux de rénovation énergétique permettent d’apporter plusieurs avantages. Ces projets sont considérés comme un investissement avantageux et rentable.

Le gain d’énergie

Les projets de rénovation énergétique permettent de baisser la consommation énergétique d’un logement. Autrement dit, vous allez profiter d’une meilleure économie d’énergie sur une longue durée. Par exemple, vous pouvez effectuer des économies énergétiques d’environ 25 à 30 % grâce à l’isolation des toitures et des combles.

Le gain de confort

Le renforcement et l’amélioration de la performance énergétique d’un logement sont possibles grâce aux travaux de rénovation. Ces travaux permettent de limiter les courants d’air, les pertes thermiques et la sensation de froid.

Un autre type de confort est apporté par ces travaux de rénovation. C’est ce que signifie une isolation thermique.

Augmenter la valeur de l’habitation

L’habitation peut gagner en termes de valeur après une rénovation énergétique réussie. Cette habitation peut profiter d’une labellisation énergétique B ou A.

L’avantage financier

On peut réduire le recours à la climatisation et au chauffage si la maison profite d’une bonne performance énergétique. Vous pouvez alors réduire vos factures grâce au fait d’économiser l’énergie.

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour la rénovation énergétique

La réalisation de travaux de rénovation énergétique n’est pas un simple projet. C’est un véritable engagement nécessitant un travail sur-mesure et un budget bien planifié. Cependant, il faut savoir que plusieurs aides à la rénovation énergétique sont disponibles pour vous aider à mieux réaliser vos travaux en limitant vos dépenses.

Même si vous avez obtenu le programme MaPrimeRenov, vous avez encore assez d’argent pour acheter votre maison ? Vous n’avez pas à vous en inquiéter, il vous suffit de demander le montant dont vous avez besoin pour le réaliser. Vous pouvez combiner plusieurs dispositifs :

  • La prime CEE Coup de pouce (selon une enquête Ipsos de mai 2021 54% des bénéficiaires des aides de l’Anah ont également reçu cette prime),
  • Le chèque énergie , qui est un coupon énergie soumis à des conditions de ressources (utilisé pour payer les factures de chauffage mais peut aussi servir à isoler un logement ou à changer une vieille chaudière).
  • Subventions pour les collectivités
  • Les aides locales des associations
  • La TVA a été réduite à 5,5%.

Ces modes de financement ciblent les mêmes actions de rénovation que la prime de l’Anah. Il s’agit de l’amélioration de la performance énergétique d’un logement.

Habiter Mieux Sérénité de l’Anah

Cette aide est versée par l’Anah. L’aide Habiter Mieux Sérénité est destinée aux ménages pour la réalisation de projets de rénovation à leurs habitations. Le financement est relatif à la somme des travaux. L’aide est proposée pour :

  • Les propriétaires bailleurs ;
  • Les propriétaires syndicats de copropriétaires ;
  • Les managers ayant des ressources modestes.

L’aide Coup de pouce économies d’énergie

L’aide Coup de pouce économies d’énergie possède un objectif principal qui est le bénéfice des aides importantes pour les travaux et rénovation. Tous les ménages peuvent profiter de cette aide. C’est disponible en deux aides : la prime Coup de pouce isolation et la prime Coup de pouce chauffage.

Éco prêt à taux zéro

L’éco prêt à taux zéro permet le financement de la rénovation énergétique d’une habitation sans payer d’intérêts ou faire d’avance de trésorerie. Cette aide est destinée aux :

  • Sociétés civiles non concernées par l’imposition sur les sociétés possédant au moins un associé comme étant une personne physique ;
  • Bailleur ou propriétaire occupant.

Qu’est-ce que l’aide MaPrimeRénov ?

L’État encourage de plus en plus les Français à diminuer leur facture d’énergie. Les travaux de rénovation énergétique sont la solution la plus efficace. Les ménages peuvent profiter de plusieurs aides proposées par le gouvernement pour soutenir leurs projets.

ma prime renov

La nouvelle aide versée par l’Anah est MaPrimeRénov destinée aux occupants processeurs des appartements ou des maisons. Les buts principaux de cette aide sont :

  • L’amélioration du confort des habitations en été et en hiver ;
  • La réalisation des économies d’énergie et donc baisser les factures ;
  • La réduction de l’impact environnemental.

Qui pourra bénéficier de la prime à la rénovation 2022 ?

La nouvelle Prime Rénov’ était initialement axée sur les propriétaires-occupants. Mais elle a ensuite été étendue aux propriétaires et aux copropriétaires en 2021. Les locataires devront désormais chercher d’autres solutions, comme les certificats d’économie d’énergie (CEE).

Cette nouvelle subvention offre également des travaux moins éligibles aux Français les plus aisés financièrement. Les 20% qui ont les revenus les plus élevés. Ces personnes peuvent obtenir une prime pour les travaux d’isolation et de rénovation générale mais pas pour l’installation ou l’entretien d’un système de chauffage à la biomasse.

Tous les revenus ont désormais accès à MaPrimeRenov.

Cette prime est considérée comme un remplaçant de deux autres programmes. Elle ne s’ajoute à aucun disponible déjà. Elle a remplacé l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Anah et le Crédit d’impôt pour la transition énergétique. Les quatre profils de bénéficiaires depuis le premier janvier :

  • MaPrimeRenov’ Bleu : revenus très modestes (précaires) ;
  • MaPrimeRenov’ Jaune: revenu modeste ;
  • MaPrimeRenov’ Violet: revenu intermédiaire ;
  • MaPrimeRenov’ Rose: revenu élevé.

Le montant de la prime sera plus élevé si le revenu est plus faible.

La somme de la prime est bonifiée si les ressources sont moins importantes. Elle permet le financement de cinq catégories de travaux : l’installation d’un système de chauffage, l’isolation thermique de parois, l’audit énergétique, l’amélioration de la ventilation.

Quelles sont les autres conditions pour bénéficier de Ma Prime Rénov ?

Faites-vous partie des ménages éligibles ? Vous devez encore remplir certaines conditions pour pouvoir bénéficier du remboursement de vos travaux.

  • Le logement en question est une résidence principale qui a été occupée au maximum huit mois par an.
  • Les travaux envisagés font partie des opérations éligibles. Ils respectent des critères techniques (voir la liste ci-dessous).
  • Une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) doit réaliser la majeure partie des travaux d’isolation et de chauffage.
  • Pour bénéficier d’une aide financière à la rénovation, vous devez suivre une procédure administrative spécifique. Vous trouverez plus de détails à la fin.

Quels sont les travaux admissibles à la prime à la rénovation ?

La prime à la rénovation est applicable à un nombre restreint d’opérations résidentielles. Cela signifie qu’elle s’applique uniquement aux habitations et non aux bureaux, aux usines ou aux bâtiments agricoles. Ces opérations ne sont pas assimilables au crédit d’impôt. Leur objectif est d’améliorer la performance énergétique et de promouvoir les sources d’énergie propres.

Hausse des prix de l’énergie, chauffage au fioul de plus en plus décrié, prochaine interdiction de louer un thermosieve (classe énergétique F/G dans le DPE). Il est temps d’agir ! Il est essentiel de réduire la consommation d’énergie.

Il existe cinq grandes catégories :

  • L’isolation thermique des parois (murs, combles et fenêtres).
  • Installation de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude (soit très efficaces comme la condensation, soit à énergie renouvelable comme le solaire ou la biomasse).
  • Amélioration de la ventilation (ventilation double flux) ;
  • Audit énergétique (bilan et évaluation du logement pour déterminer la source de gaspillage et identifier les possibilités d’amélioration) ;
  • Rénovation globale (ensemble de travaux).

Il existe une vingtaine d’opérations éligibles. Certaines concernent le logement individuel (maison ou appartement) ainsi que le logement collectif (parties communes d’un immeuble en copropriété). D’autres sont spécifiques aux résidences individuelles, comme l’installation d’un poêle. Ce type d’appareil n’est pas destiné à chauffer un immeuble entier.

Quels montants pour la MaPrimeRénov en 2022 ?

Le barème de la prime à la rénovation varie en fonction du type de travaux réalisés et des ressources dont dispose le ménage (voir le tableau des plafonds de ressources).

La MaPrimeRénov’ ne permet pas une prise en charge à 100 %. En effet, il existe des plafonds : Les ménages bleus peuvent obtenir jusqu’à 90% de couverture, les ménages jaunes 75%, les ménages jaunes 60%, les ménages violets 60% et les ménages roses 40%. Un soutien supplémentaire des collectivités ou associations locales est nécessaire pour augmenter ce financement.

La prime pour les inserts à bois a augmenté à partir de 2021, mais peu de choses ont changé. 1 000 personnes supplémentaires sont autorisées à passer d’un chauffage au fioul ou au gaz à une pompe à chaleur ou une chaudière à granulés de bois depuis le 15 avril 2022. Cela fait partie du plan Résilience, mis en place par l’État pour faire face à la guerre russo-ukrainienne. L’objectif est l’indépendance énergétique et l’accélération du remplacement des chaudières à énergie fossile qui sont presque entièrement importées.

Tous les montants sont actualisés en fonction du type d’opération

Forfait « MaPrimeRenov » en fonction de la couleur du demandeur Ménage bleu Ménage jaune Ménage violet Ménage rose Dépenses maximales autorisées (taxes comprises )
Chaudières à très haute performance énergétique, à l’exception de celles qui utilisent le fioul comme source d’énergie (ou à partir de janvier 12023) 1 200 800 X X 4 000
Chaudières auto-alimentées au bois ou à une autre biomasse 11 000 9 000 5 000 X 18 000
Chaudières qui chauffent du bois ou d’autres biomasses à la main 9 000 7 500 4 000 X 16 000
Poêles à granulés, poêles à granulés 3 000 2 500 1 500 X 5 000
Poêles à bûches, poêles à bûches 2 500 2 000 1 000 X 4 000
Inserts et foyers fermés 2 500 1 500 800 X 4 000
L’énergie solaire thermique est utilisée pour chauffer les équipements de production 11 000 9 000 5 000 X 16 000
Équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant l’énergie solaire thermique dans les bâtiments en France métropolitaine 4 000 3 000 2 000 X 7 000
L’énergie solaire thermique est utilisée pour chauffer l’eau chaude sanitaire dans des bâtiments situés en Guyane, en Martinique et en Guadeloupe. 2 000 1 500 1 000 X 2 600
Équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant des capteurs solaires hybrides thermiques/électriques à circulation de liquide 2 500 2 000 1 000 X 4 000
Pompes à chaleur géothermiques et solaires 11 000 9 000 5 000 X 18 000
Pompe à chaleur air/eau 5 000 4 000 3 000 X 12 000
Pompes à chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire 1 200 800 400 X 3 500
Équipements de raccordement à un réseau de chaleur et de froid, ou frais de raccordement 1 200 800 400 X 1 800
L’enlèvement d’un réservoir d’huile 1 200 800 400 X 4 000
Systèmes de ventilation mécanique double flux, autoréglables ou hygroréglables 4 000 3 000 2 000 X 6 000
Audit énergétique 500 400 300 X 800
Parois vitrées isolées thermiquement 100 / équipement 80 / équipement 40 / équipement X 1 000 / équipement
Isolation des murs par l’extérieur 75 /m2 60 /m2 40 /m2 15 /m2 150 /m2
Isolation des murs par l’intérieur 25 /m2 20 /m2 15 /m2 7 /m2 70 /m2
Isolation des pentes de toit ou des plafonds de grenier 25 /m2 20 /m2 15 /m2 7 /m2 75 /m2
Isolation des toits-terrasses 75 /m2 60 /m2 40 /m2 15 /m2 180 /m2
Équipements et matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire pour les bâtiments situés en Guyane, en Martinique ou à Mayotte 25 /m2 20 /m2 15 /m2 X 200 /m2
Toitures ventilées pour les bâtiments en Guyane, Martinique ou Guadeloupe 75 /m2 60 /m2 40 /m2 15 /m2 110 /m2
Le bardage ventilé est destiné aux bâtiments situés en Guyane, en Martinique ou en Guadeloupe. 75 /m2 60 /m2 40 /m2 15 /m2 105 /m2
Assistance à la gestion de projet 150 150 150 150 400
Lot de travaux (rénovation complète) 15 000 10 500 7 000 3 500 50 000

Télécharger le tableau de 2022

Des primes de gain énergétique diversifiées

L’Anah propose des primes permettant d’intensifier la lutte contre les problèmes énergétiques dans les logements classés F ou G dans le DPE. Il est possible d’obtenir de 500 à 3000 :

  • Vous pouvez sortir de la lettre F ou G (sortie de la passoire thermique), en réalisant certains travaux.
  • Ou bien, en atteignant un niveau BBC (lettre A ou B).

Si le bien est dans une classe F-G ou A-B, les deux bonus peuvent être cumulés. ).

MaPrimeRenov’ Copropriété :

À partir de 2021, tous les travaux collectifs seront organisés sous une seule offre MaPrimeRenov’ Copro. La résidence doit réaliser un projet de rénovation thermique permettant de réaliser 35 % d’économies d’énergie. Le montant de la prime est simplement de 25% du coût total. Les primes sont également disponibles pour les particuliers.

L’accompagnement doit être assuré par un opérateur de maîtrise d’œuvre (AMO), qui prend en charge 30 % du coût. Une prime de 3 000 euros par logement est disponible pour les copropriétés faibles.

Le coût des travaux est limité à 15 000 euros. Un financement maximal de 3 750 euros (25%).

Chaque pièce doit répondre à certaines caractéristiques techniques, comme la résistance thermique de l’isolation, la performance de la chaudière, etc. Pour plus d’informations, contactez un conseiller France Renov’, nouveau nom du réseau FAIRE en 2022.

Comment obtenir le MaPrimeRénov de l’ANAH ?

Tout se fait en ligne et la procédure est entièrement dématérialisée. Si vous avez vérifié toutes les conditions du Ma Prime Rénov (logement > 15, types de travaux, entreprise RGE), alors voici les étapes pour faire la demande par l’intermédiaire d’un agent.

Vous cherchez un modèle de simulation du Premier Renouveau. Visitez Simul’Aides, un outil gratuit créé par l’ADEME et le gouvernement. Vous pouvez également vérifier votre éligibilité à d’autres dispositifs.

L’importance de faire cette démarche avec soin et de choisir un artisan qualifié. Ne laissez rien au hasard Documents de dossier, normes de travail et ordre des étapes. Vous ne pourrez pas bénéficier de la prime unifiée 2022 et vous risquez même de vous faire arnaquer. Nous ne voulons voir personne tomber dans cette mésaventure, et surtout pas les ménages en situation de précarité énergétique.

Quel contact Ma Prime Rénov’ ?

Il n’y a pas de page de contact sur le site gouvernemental. Il n’y a pas de page de contact, pas de formulaire à remplir, pas d’adresse email pour le grand public, et pas de numéro de téléphone.

Notre blog contient également de nombreux articles sur le sujet. Ils sont mis à jour à chaque fois qu’il y a un nouveau développement. N’hésitez pas à les consulter.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour réduire vos dépenses, financer votre projet et rénover votre maison en respectant votre budget. Grâce à la Ma Prime Rénov’ de l’Anah, vous bénéficierez d’un meilleur confort thermique et d’une facture de chauffage réduite.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.

Plus de conseils déménagement