Faire des travaux de plomberie de base est à la portée de beaucoup de personnes, par exemple, il est facilement possible de changer un robinet ou de déboucher des canalisations sans faire appel à un plombier professionnel. Cependant, dans le cas d’une grosse fuite ou d’une panne importante, on a rapidement tendance à paniquer. Dans cet article, nous allons vous parler des cas où il est important de faire appel à un service de plomberie d’urgence, et vous donner quelques astuces pour minimiser les frais d’un tel service.

Pourquoi faire appel à un plombier d’urgence ?

Il est souvent tentant de réparer les petits problèmes de plomberie seul. Cependant, dans le cas d’une fuite d’eau ou d’une canalisation bouchée par exemple, il faut savoir que ce genre de soucis, bien qu’ils puissent paraître anodins, peuvent cacher un problème bien plus important qu’un simple changement de joint. Parfois, le problème caché derrière est dû à une pression trop forte, ou même à une fuite et un retour des eaux usées, et c’est l’une des raisons pour lesquelles vous devez faire appel à un plombier d’urgence à la moindre fuite, car lui seul sera en mesure d’analyser correctement le problème, et de faire une réparation fiable et de qualité.

Trouver un bricoleur

Quels sont les prix d’intervention d’un plombier d’urgence ?

Un service de dépannage de plomberie coûte parfois très cher, en effet, les professionnels ont tendance à fixer le prix de leurs interventions en suivant le caractère urgent de la panne, et surtout, le fait que ce genre d’incident se produit malheureusement très souvent au mauvais moment (la nuit par exemple). Par exemple, pour changer un robinet, cela coûte généralement entre 60 et 150 euros (frais de déplacement inclus). Pour changer une chasse d’eau, c’est à peu près le même tarif. Pour changer un WC, cela coûte entre 200 et 300 euros, et enfin pour le changement d’un chauffe-eau, cela coûte entre 350 et 600 euros. De plus, il faut savoir que ces prix peuvent très facilement doubler ou tripler dans le cas où il devrait se déplacer à des moments un peu compliqués, comme nous l’avons précédemment évoqué, le soir, les jours fériés et les week-ends. Au moment où vous faites appel à un plombier ou à une entreprise de plomberie, cette dernière est obligée de vous fournir certains documents justifiant du prix total que l’intervention va vous coûter, il y a entre autres :

  • Le coût de la main d’œuvre toutes taxes comprises ;
  • La manière dont le temps est décompté ;
  • Le coût des frais de déplacement ;
  • Le prix TTC si les prestations sont forfaitaires ;
  • Le coût du devis (ou son caractère gratuit s’il l’est).

Comment faire des économies sur les frais d’un plombier d’urgence ?

Vous le savez à présent, appeler un plombier d’urgence peut coûter très cher, mais rassurez-vous, il y a bien des manières de faire des économies pour éviter que ce genre de dépense finisse par peser trop lourd sur le budget du foyer. Vous pouvez par exemple :

  • Ne pas laisser traîner un problème de fuite d’eau ;
  • Appeler un plombier couvert par une assurance décennale ;
  • Avoir une assurance habitation avec mention « dégâts des eaux » ;
  • Avoir une garantie de dépannage d’urgence ;
  • Déclarer le sinistre à l’assureur dans un délai de 5 jours.

Il faut savoir qu’un plombier ayant une garantie décennale sera en mesure d’assurer que son travail tiendra au moins 10 ans après la réparation ou l’installation. De plus, pour avoir droit à des indemnisations de la part de l’assureur, il ne faut pas se contenter d’une assurance d’habitation de base, mais d’une assurance multirisque, car c’est la seule qui vous assurera la couverture et l’indemnisation suffisante en cas de dégâts des eaux.

author-avatar

À propos de Melissa

Je m'occupe de la rédaction de MyDemenageur depuis 1 an, je suis étudiante en informatique. J’adore optimiser les articles pour qu'il aide vraiment nos utilisateurs et que l’information soit vraiment pertinente et utile.

Plus de conseils déménagement